Les relations Multi Générationnelles

Dans un couple d’amoureux ou d’amis, ce qui fait que l’union réussit malgré les différents points de vue, les divergences d’opinions c’est la volonté de transformer ces différences en force avec la volonté de vouloir réussir cette union.

« Et si c’était le secret pour la collaboration multi générationnelle : RÉUSSIR. »

Toutefois dans cette relation un acteur est essentiel : le manager.

Le multi générationnel au sein d’une entreprise

Les sociologues ne s’accordent pas sur la segmentation des périodes générationnelles, toutefois il est une certitude que chacune de ces générations s’identifie de manière différente au sein de l’entreprise tant au niveau de la perception de sa place au sein de celle-ci que de son investissement personnel. Par ailleurs, les avancées technologiques, l’évolution de la société ont modifié les comportements de la vie en entreprise.

Aujourd’hui, certaines entreprises doivent faire face à la gestion d’équipe avec 4 générations :

  • Les « baby-boomers » : sentiment fort d’appartenance à l’entreprise (1946 – 1964)
  • La génération X : recherche de défit et besoin d’apprendre (1965-1979)
  • La génération Y « les pourquoi » : pourquoi à chaque instruction reçue (1980-1996)
  • La génération Z : « la génération silencieuse » qui a grandi avec la technologie (1997 – …)

L’aptitude à travailler ensemble

La réussite d’une équipe se fonde sur les compétences individuelles, mais également sur la capacité à travailler ensemble. Le manager, par sa connaissance des forces et faiblesses de ses collaborateurs, doit mettre en place une stratégie managériale qui lui permettra d‘optimiser les compétences de chacun et donc les résultats de toute son équipe.

C’est le même schéma s’il doit gérer plusieurs générations au sein de son équipe. Il doit connaître les attentes et les valeurs de chacun pour en tenir compte dans son organisation. C’est le manager qui, en pilotant chaque individu, en étant à l’écoute, va cimenter la relation du groupe.

Le manager : acteur principal de la gestion d’une équipe

Relations multi générationnelles

Son rôle est de s’appuyer sur les points forts de chacun et les mettre en avant face au groupe afin de fédérer son équipe. Il doit être le facilitateur des relations, en commentant sans ambiguïté les performances des uns et des autres.

Le management participatif lui permettra, en libérant la parole, de laisser chacun s’exprimer sur son domaine de compétence. Il pourra mettre en place un parrainage, non pas à sens unique, « l’ancien » qui apporte son savoir, mais bien par le biais d’un échange afin de démontrer que chaque génération apporte à l’autre : l’expérience et le savoir-faire des plus anciens recevront l’ouverture d’esprit, la fraîcheur, une connaissance plus technique dans certains domaines de la part des plus jeunes.

La mission du manager est vraiment de mettre en avant la notion AVEC et ENSEMBLE en opposition à CONTRE.

Dans sa stratégie managériale et dans le plan qu’il mettra en place, il peut recourir à des binômes : associer deux personnes pour une mission précise, ce qui permettra l’échange, la confrontation d’idées et permettra l’optimisation des résultats.

La gestion des conflits

En tout cas, le manager se doit de gérer systématiquement un conflit qui pourra être généré par cette incompréhension multi générationnelle. Même en appliquant les principes d’un management collaboratif ou participatif, un conflit doit être géré sans attendre pour ne pas risquer qu’il détériore les relations du groupe entier.

Il doit dans un premier temps être à l’écoute des arguments des deux protagonistes afin de cibler les points de discordes et analyser s’il ne s’agit pas, peut-être, d’une incompréhension de langage. Le bon manager saura trouver la méthode ou souvent tout simplement les mots pour éclaircir la situation, trouver un point d’accord et mettre fin ainsi aux tensions.

En théorie, cela semble simple et cela l’est, comme à chaque fois que la communication doit intervenir dans les relations humaines.

Cet épisode de « conciliation » reposera sur la faculté du manager à réussir sa transmission des objectifs et notamment la volonté de réussite.

Mais, parfois, comme dans un couple, la communication, la compréhension de l’autre et la volonté de réussir ne sont plus là et l’on s’acheminera vers un divorce qui obligera le manager à prendre des décisions en vue de préserver l’intégrité de l’équipe.

Vous rencontrez des difficultés à gérer votre équipe multi générationnelle ? Vous avez besoin d’être guidé et accompagné ? N’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 01 69 45 80 48 ou via le formulaire contact

Contactez-nous