Pom Solutions

Comment lutter contre la charge mentale et la surcharge de travail des dirigeants ?

Comment lutter contre la charge mentale et la surchage de travail des dirigeants ?

J’ai pu observer dans différentes missions d’accompagnement au changement que les dirigeants accumulent de nombreux projets. Un simple calcul permet de comprendre facilement les raisons de cet empilement de projets.

Les facteurs entrainant la surchage de travail.

Imaginons une entreprise avec 5 départements, ayant chacun 5 projets prioritisés, cela fait au total 25 projets. Or les projets de chaque département auront très certainement un impact plus ou moins important sur les autres départements. Cela explique naturellement que les dirigeants et leurs équipes se sentent surchargés et pressés de faire plus avec moins de ressources.

Cela entraîne inévitablement une charge mentale et une surcharge de travail considérable, avec des impacts sur la motivation et les performances des employés. La sonnette d’alarme doit retentir lorsque les résultats des enquêtes de satisfaction chutent et que le taux d’absentéisme augmente.

          Comment les dirigeants peuvent-ils comprendre que ces excès d’initiatives et de projets conduisent à une charge mentale et à une surcharge de travail pour tous ?

          Comment les dirigeants peuvent-ils prendre des décisions plus avisées quant aux projets à conserver ou à éliminer ?

          Comment mobiliser les ressources et les talents de manière adéquate sur des projets qui apportent de la valeur ajoutée ?

Les méthodes du LEAN MANAGEMENT

Lean Management

Les méthodes du LEAN MANAGEMENT peuvent être très utiles pour résoudre ce problème. Il s’agit dans un premier temps, de faire un diagnostic de la situation actuelle 1) en listant le nombre de projets et d’initiatives en cours et 2) en réévaluant pour chacun d’entre eux le budget, les ressources nécessaires, les impacts, et le retour sur investissement. Jusque-là cela semble assez évident.

Cependant, c’est à la deuxième étape que les choses « se corsent », car il s’agit de réunir avec la direction générale, tous les dirigeants des départements pour établir des priorités de manière intégrée. Lors de cette discussion, il est essentiel d’avoir le courage d’évaluer le nombre de projets qui sont véritablement utiles et d’en arrêter certains. Vouloir tout faire est une illusion et il faut savoir renoncer à des projets pour gagner en impacts et en qualité.

Enfin, la dernière étape essentielle est de communiquer aux employés les raisons pour lesquelles les projets ou les initiatives en cours sont abandonnés, en mettant en avant les bénéfices pour eux.

 

ÉLIMINER DES PROJETS INUTILES, C’EST CHOISIR SES BATAILLES POUR MIEUX LES GAGNER.

Et vous quelle est votre approche pour éviter l’accumulation de projets dans votre entreprise ?

Lean#accompagnement#conduite#changement#dirigeants

www.coachingiv.fr

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser