Pom Solutions

Bien-être au travail : Bloom at Work … un outil d’analyse novateur

L’épanouissement au travail est un enjeu de taille pour les entreprises. Il ne s’agit plus seulement d’un détail mais d’un critère d’une importance majeure pour les salariés lorsqu’ils recherchent un emploi. C’est pourquoi les entreprises veulent s’améliorer de manière continuelle vers un épanouissement permanent au travail.

En cette fin d’année, partons à la découverte d’une plateforme permettant d’analyser le bonheur au travail des équipes. Nous partageons sur notre blog des outils novateurs qui facilitent l’analyse des dirigeants. L’organisation d’une entreprise repose sur 3 piliers : ses process, son système d’informations, ainsi que ses ressources humaines. Savoir s’adapter à l’arrivée des millenials sur le marché du travail, tout en favorisant le bien-être des salariés plus anciens, sont deux leviers fondamentaux dans l’épanouissement et le développement d’une organisation.

bloom at work logoBloom at Work, comme son nom l’indique, est une solution pour l’épanouissement des collaborateurs au travail. Son fonctionnement : des sondages sont envoyés chaque semaine avec plus de 10 000 salariés qui font partie de startups, grands groupes et PME en France. Les réponses sont anonymes et sont partagées aux équipes RH des entreprises participantes. Ainsi, des solutions pertinentes peuvent être trouvées pour l’épanouissement des collaborateurs.

Visitez leur site internet : https://www.bloom-at-work.com/fr/

Lorsque l’on parle de bien-être au travail, certaines idées reçues sortent du lot car elles sont, pour le moins, surprenantes.

Les mois les plus stressants seraient janvier et la rentrée

C’est très surprenant car c’est une idée répandue : le « Blue Monday », supposé être le jour avec le moins de lumière dans l’année, au mois de janvier n’est pas le jour où les salariés perdent leur motivation. La rentrée ne stresse pas davantage les collaborateurs, contrairement à ce que l’on pourrait penser.

La « vraie » période où les salariés comptent les minutes ? Le début du mois de décembre : tout le monde a les yeux rivés sur les calendriers et attend Noël et les vacances. Du coup, la motivation baisse et les collaborateurs voient leur épanouissement s’effondrer.

Au contraire, le mois de mai est la période par excellence où les salariés sont globalement heureux. La température remonte, les jours fériés s’enchaînent et les vacances ne sont plus très loin.

epanouissement au travail

Les startups seraient des lieux propices au bonheur sur le lieu de travail

epanouissement au travail

Quand on en parle, cela fait rêver tout le monde : les startups, ces endroits merveilleux où tout le monde est heureux ? Étrangement, l’épanouissement n’est pas nécessairement plus élevé que dans les grands groupes. C’est même très surprenant mais selon Bloom at Work, les scores d’épanouissement seraient supérieurs dans les groupes : 7,4/10 contre 7,3/10..

Travailler dans un espace de travail sympathique augmenterait le bien être des salariés

Bien évidemment, l’aménagement de l’espace de travail demeure primordial et c’est un facteur clé dans l’épanouissement des salariés. Mais c’est souvent la seule chose à laquelle s’intéresse l’entreprise : avant d’investir dans une machine à pop-corn, il faudrait penser à vérifier que les piliers aspirationnels sont bien présents et activés.

Les piliers aspirationnels, selon Bloom at Work, sont : « la fierté d’appartenance, la créativité et l’innovation ». Tandis que les piliers primaires sont : « ambiance générale, espace et conditions de travail ». Et selon l’étude réalisée par Bloom at Work, les entreprises qui se concentrent davantage sur les piliers aspirationnels obtiennent des meilleurs scores que celles qui misent tout sur les piliers primaires. Une fois que les piliers aspirationnels sont activés et que les salariés sont parfaitement heureux, les équipes RH pourront se pencher sur les piliers primaires. Pourquoi ne pas choisir des éléments pour habiller les espaces de travail en rapport avec l’ADN de l’entreprise ?

Bien évidemment, certains facteurs restent très importants, comme l’ambiance dans les équipes, les salaires, les conditions de travail, ou encore l’aménagement des espaces de travail. Les décideurs RH doivent les aborder avec les salariés qui ne s’épanouissent pas pour ensuite développer les piliers aspirationnels.

epanouissement au travail

En savoir plus sur Bloom at Work

Créée en 2016, Bloom at Work est une solution proposée aux entreprises afin d’améliorer l’épanouissement des collaborateurs sur leur lieu de travail. Les salariés des sociétés abonnées reçoivent un quiz ludique et régulier afin de mesurer leur engagement et leur motivation à l’égard de leur entreprise et de leur travail. Une plateforme permet aux DRH et aux managers de visualiser en temps réel les réponses anonymisées et le niveau d’épanouissement des équipes. Les équipes de Bloom at Work accompagnent par la suite les managers afin de mettre en place des actions adaptées aux besoins des collaborateurs.

Ces articles peuvent vous intéresser